ERIC SUR NETFLIX

Un hommage à Etan Patz

Toutes les photos : D.R – Netflix -Eric

Des enfants jamais retrouvés

La série Éric sur Netflix a conquis le public pour plusieurs raisons. Inspirée de l’histoire vraie de la disparition d’enfants dans le New York des années 80, elle se centre notamment sur un garçonnet de 6 ans, Etan Patz, disparu dans le quartier de SoHo à Manhattan. Jamais retrouvé, Etan est devenu l’un des premiers enfants dont le visage a été affiché sur des briques de lait, une campagne visant à sensibiliser le public et à recueillir des informations pouvant aider les autorités.

Un acteur habité par son rôle

Le succès de la série repose également sur la performance magistrale de Benedict Cumberbatch. Il incarne Vincent, un père caractériel et créateur d’une émission pour enfants, menant une vie privilégiée avec sa famille à New York. Mais la façade de bonheur s’effondre lorsque son fils de 9 ans disparaît mystérieusement en allant à l’école. Vincent, accusé d’irresponsabilité par les médias, est convaincu que s’il parvient à fabriquer la marionnette imaginée par son fils (Éric), cela augmentera les chances de retrouver son enfant. Il pense que son fils reconnaîtra le personnage à la télévision et comprendra que sa famille le cherche désespérément. Ce fil conducteur maintient la tension tout au long des six épisodes haletants.

New York dans les années 80

La série offre une reconstitution poignante du New York des années 80, où l’inspecteur chargé de l’enquête est un noir homosexuel dont le compagnon souffre du Sida, une maladie mal comprise à l’époque. S’y greffe une histoire de pédo-prostitution glaçante. New York, dans les années 80 est une ville dangereuse. Times Square est l’épicentre de la prostitution et des sexshops, la drogue circule librement, et les SDF errent désespérément dans les rues. Brooklyn n’est pas encore envahie par les bobos et végans en tous genres. Prendre le métro à une heure tardive est dangereux. La série dépeint la ville telle qu’elle était avant l’action « Tolérance zéro » du maire Rudolph Giuliani qui déclara la guerre aux gangs et fit de NY ce qu’elle est aujourd’hui, une ville sûre et fascinante.

McKinley Belcher III, qui incarne l’inspecteur, livre une performance émouvante, contraint de cacher sa sexualité dans un environnement hostile (nous sommes dans les années 80 !). De son côté, Benedict Cumberbatch devient rapidement antipathique, son personnage sombrant dans l’alcool et la drogue, miné par la culpabilité.

Cette série dresse le sombre tableau d’une cité en perdition, où les enfants disparus s’affichent sur les packs de lait et les parents sont brisés à jamais.

Eric – de Lucy Forbes – Netflix – 6 épisodes – 

ERIC SUR NETFLIX

© 2024 The Glam Attitude - Tous droits réservés

Le magazine des esthètes

Site réalisé par Studio Par-Ici

Suivez-nous