living to the max

Opulent Homes & Maximalist Interiors

Couverture : © Gestalten

Inspirant et coloré

Les Éditions Gestalten frappent fort avec un superbe livre Living to the max (en français, vivre au maximum !) Tout dans ce remarquable ouvrage est inspirant, joyeux, coloré. Les photos sont magnifiques et dégagent une vraie joie de vivre c’est un véritable antidote à la morosité ambiante.

On parcourt la planète en visitant des intérieurs qui ont tous une vraie force décuplée par les associations très abouties de couleurs. Le style est là nécessaire, indispensable aux esthètes en tous genres.

Au fil des pages, on visite l’appartement milanais de Rosita Missoni ou parisien du styliste Jean-Charles de Castelbajac. On fait une étape à Edimbourg en Angleterre où le Studio Sam Buckley à fait un travail remarquable pour Miss Carey. Du sol au plafond tout est impressionnant. Le mélange insolite des couleurs et des motifs est spectaculaire ! À New York, le domicile du décorateur Misha Kahn ressemble à un décor d’un film en stop motion. Celui d’un autre décorateur, Martyn Thompson, évoque un trip sous LSD. Cependant, il se dégage de l’ensemble une fois la surprise passée un charme évident.

La styliste et créatrice de la marque la Double J, s’est créée à Milan un univers coloré féminin qui mélange les motifs fleuris et géométriques et elle dresse de ravissantes tables pour les déjeuners ou dîners. La mode et la décoration sont deux univers fusionnels en termes de création c’est ainsi que le styliste anglais Matthew Williamson à lui aussi décoré sa maison à Majorque dans une gamme colorée mélangeant les meubles de tous styles. Dita von Teese a fait de sa demeure à Hollywood, un exemple de ce qu’étaient les résidences de stars du cinéma au début des années 40 et c’est glamour à souhait. L’ombre de la superbe Hedy Lamarr, plane sur le lieu. La salle à manger jouant sur deux couleurs : le bleu turquoise et le rouge est spectaculaire tout comme le tigre naturalisé du salon.

À la Nouvelle Orléans dans le quartier français, une chose est sûre c’est que Peter Rogers, publiciste célèbre aujourd’hui à la retraite, apprécie le vert et c’est Chuck Randsell et Carl Palasota qui lui donnent entière satisfaction. Seule la chambre à coucher échappe au vert. Le treillage sur les murs à l’intérieur est une véritable belle idée.

Le designer Jonathan Adler qui expose chaque année au salon Maison & Objet, s’est taillé au fil des années une solide réputation. Il vit à New York avec son mari Simon Doonan qui lui, composait les très belles vitrines du grand magasin légendaire Barney’s qui, hélas, ferma en 2020. Ils ont aussi une très belle maison à Shelter Island. L’appartement est l’illustration du talent des deux hommes. On retrouve tout naturellement les objets commercialisés par Adler. L’amour s’associant avec la beauté, que demander de plus ?

Living to the max– Opulent Homes & Maximalist Interiors – Éditions Gestalten – 255 pages – 58 € – gestalten.com

Photo : © P.199 Living To The Max, Gestalten

Photo : ©P.109 Living To The Max, Gestalten

Photo : P.078 Living To The Max, Gestalten

Living to the max

© 2023 The Glam Attitude - Tous droits réservés

Le magazine des esthètes

Site réalisé par Studio Par-Ici

Suivez-nous